IMG_4222_edited.jpg

Ivresse des profondeurs

Peinture à l'huile sur toile,80*100cm

« La Terre tourne, j’me contourne, je vois tout à l’envers » (PNL)
Deux trajectoires dont l’une sourde et caverneuse (notes graves en clé de Fa) descend « 20000 Lieux sous les mers », tandis que l’autre plus volatile, s’élance vers « Objectif Lune ». Cependant, toutes deux se confondent et s’attirent vers ce bleu profond. Ce moment de flottement, captivé en ces jours étranges, en apesanteur, à la marge, où le mirage fait surface.
Le regard cerné et les sourcils haussés, à la recherche de cette foutue perle rare.
L’index pointe en direction du trésor des mers, pendant que l’autre main « terrestre » garde sa rationalité. Un équilibre de la nature et de l’être, régi par deux opposantes. Deux directions : l’une verticale et la seconde horizontale, qui se croisent au point 0. La forme du voilier épouse parfaitement cette perspective lointaine aux droites perpendiculaires. Une ligne continue et des échelons à gravir.
Je peins cette insomnie où l’on refait le monde avec des si. Car à choisir mieux vaut marcher sur le fil, plutôt que de marcher en filature.

Gallery